J'aime l'Algérie, je partage!

La ville de Constantine

 

 

Constantine est une métropole et la troisième ville la plus peuplée d’Algérie avec plus de  448 000 habitants (2008) . C’est une ville importante dans l’histoire méditerranéenne et l’une des plus anciennes cités du monde.

La ville est située à 431 km à l’est de la capitale Alger à 640 m d’altitude sur un plateau rocheux. Elle est coupée en deux par un profond ravin par lequel passe l’oued Rhummel. Ce ravin est traversé par quatre ponts qui relient la ville entre elle. Le canyon atteint une profondeur de 135 m qui fait 1 800 m de long.

Constantine, anciennement appelée Cirta, fut la capitale de la Numidie de 300 av. J.-C. à 46 av. J.-C. Son nom actuel lui  a été donné par l’empereur Constantin Ier depuis 313 sous la domination romaine.

Au VII ème siècle, Constantine fut conquise par les Arabes et fera ensuite partie successivement du royaume aghlabide, de l’empire fatimide puis des royaumes zirides, hammadides, almohades et hafside.

Au XV ème siècle, elle devint la capitale du beylik de Constantine, puis fut prise en 1837 par les Français durant la colonisation et devint le siège de sa propre wilaya à l’indépendance d’Algérie en 1962.

Constantine est  surnommée la « ville du vieux rocher », « ville des oulémas », « ville des ponts suspendus », « ville des aigles » ou encore « ville du malouf » et est considérée comme la capitale de l’est du pays.

La ville de Constantine est capitale arabe de la culture en 2015, deuxième ville d’Algérie après  Alger en 2007 à être choisie pour organiser cet événement.

 


Les commentaires ne sont plus autorisés.

Menu Title